Oasis


Tout au long de mon parcours, mon fil rouge a été la recherche d'alignement et de cohérence.
Quand à 27 ans j'ai décidé d'arrêter les métiers bien payés mais sans âme auxquels ma formation d'école de commerce me destinait, c'était pour sortir d'un système auquel je ne comprenais rien, afin de trouver du sens à ce que je faisais.
Quand à 36 ans j'ai décidé de commencer une psychothérapie, c'était pour aligner mon comportement avec mes valeurs profondes (démarrage d'un looooong travail toujours en cours).
Quand à 44 ans j'ai commencé à enseigner la gestion des conflits et la posture de leader serviteur à de futurs chefs de projet dans le jeu vidéo, c'était pour transmettre et partager mon expérience et mes envies.
Quand à 48 ans je suis devenue coach agile puis facilitatrice et formatrice en intelligence collective, et enfin que je me suis formée dans l'idée de devenir un jour psychothérapeute, c'était pour vivre mes valeurs au quotidien - et en vivre !
Quand à 51 ans je me suis pour la première fois engagée en politique et que j'ai commencé à gérer des campagnes en auto-organisation, c'était pour essayer de vivre et de partager mes valeurs un cran plus loin.
Aujourd'hui, je vois les oasis comme l'étape ultime : celle qui combine engagement et alignement total et complet de mes valeurs avec ma vie quotidienne.
En attendant la prochaine étape ?

Quoi qu'il en soit, je vais vous raconter ici mon projet d'oasis.
Ce projet est né